C’est pas à la Foire …

C’est pas à la Foire qu’on crèvera de soif !

Alors certes la première Foire Agricole romande entend bien vous en mettre plein la vue et les papilles avec ses belles asperges bio, ses pains antédiluviens, ses cochons laineux et ses poulets épanouis. Mais le boire ne sera certes pas oublié au profit du manger ! Les producteurs de liquides plus ou moins alcoolisés seront de la partie.

Du blanc Bio

La Cave de la Foire Agricole, n’accueillera pas moins de 13 vignerons romands, qu’ils soient bio ou biodynamiques, de la Côte, du Vully ou du Lavaux, vignerons de pères en fils ou jeunes œnologues passionnées, tous seront prêts à vous faire déguster leurs meilleurs crus et à répondre à vos questions concernant leurs modes de production. Bonnes vivantes et bons vivants sont attendus de pied ferme ! Les professionnels du lever de coude pourront faire démonstration de leurs talents à l’occasion du concours « Jean-Pascal » organisé par Bio Suisse. Il s’agira de deviner le canton romand d’origine des 5 chasselas à déguster à l’aveugle. Les nez les plus affinés repartirons avec des bouteilles de blancs ou, allez savoir, des effigies de notre bien-aimé Delamuraz, gracieusement offertes par ces généreux vignerons, qu’on remercie en passant ! Et les nez les plus avinés ne seront pas expulsés !

[us_single_image image= »1951″ align= »center »]

Au rouge biodynamique

Biodynamique. Oui. Du bio qui se bouge en somme, ou plutôt du bio qui est activé ? Ce terme un peu mystérieux recouvre d’avantage que l’orange pétant du label Demeter. On ne va pas aller jusqu’à dévoiler la philosophie qui se cache là derrière, mais sachez que les vins biodynamiques sont issus de modes de culture en harmonie avec la nature, terrestre mais aussi cosmique. Comme d’autres vignerons présents à la Foire, Alexandre Mévaux du Domaine Château L’Evêque, n’utilise aucun produit chimique, la terre et les plantes sont traitées avec douceur, grâce à des préparations naturelles. C’est donc au niveau de la vigne que ce situe le gros du travail. En cave, on fiche la paix au vin et aux levures indigènes. S’est ainsi que son vin, le Gamaret par exemple, développe son goût du terroir, puissant et authentique. Et avec la biodynamie chaque millésime est différent. Des rouges, des blancs, des rosés et des mousseux seront en dégustation à La Cave !
www.chateauleveque.ch
www.demeter.ch/vins

En passant par la blonde Bio

La Brasserie Concorde est basée à Vallorbe, d’où elle tire une eau de source très pure et le soutien indéfectible des habitants. Non content de ses bières « conventionnelles » pourtant excellentes, dotée d’étiquettes très jolies et de noms poétiques – citons la Sauvageonne, la Tire Lune ou encore la légendaire Bjėr – Adrien Marin s’active depuis plusieurs mois pour nous concocter non pas une mais 3 ou 4 bières bio ! Pale Ale et Pilsner sont en cuve en ce moment même, et si tous se passe bien elles seront commercialisées dès que les visiteurs de la Foire se seront donnés la peine de les goûter. Biéreurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Et le brasseur en chef se fera un plaisir de vous raconter son parcours du combattant pour se procurer malt, houblon et levure Bio. Il semblerait qu’en Suisse, c’est pas facile, alors que la demande pour de la binouze naturelle et de qualité est bien là.
Producteurs, vous savez aussi ce qu’il vous reste à faire !
www.BrasserieLaConcorde.ch